Présentation

Détails de l'un des deux bas-relief du pavillon soviétique pour l'Exposition internationale de Paris en 1937

De l’ambassade d’URSS au cinéma Cosmos de la rue de Rennes, de la cité Gagarine d’Ivry-sur-Seine au cimetière soviétique de Noyers-Saint-Martin, des musées Lénine de Paris ou de Longjumeau au siège du PCF place du Colonel Fabien, de la « kollektsija » d’art contemporain soviétique offerte au Centre Pompidou à l’engouement des collectionneurs particuliers pour les productions artistiques soviétiques : les exemples de la présence de ce patrimoine soviétique, pluriel et protéiforme, sont nombreux.

Cent ans après la Révolution russe d’octobre 1917, ce colloque international propose de mener une réflexion sur les enjeux multiples que soulèvent les traces encore présentes de l’Union soviétique en mobilisant différentes disciplines : histoire sociale, patrimoine, histoire de l’art et archéologie. Pour mémoire, nous vous invitons à lire l’appel à communication (en français, en anglais ou en russe).

Au programme

La première journée, le 12 octobre, organisée dans les locaux de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) à Paris (XIIIe arr.) sera l’occasion de redécouvrir les itinéraires patrimoniaux des monuments et bâtiments soviétiques en France, notamment celui du pavillon soviétique de l’exposition internationale de Paris de 1937.

La deuxième journée, le 13 octobre, en collaboration avec la Maison des métallos à Paris (XIe arr.), se penchera sur les institutions abritant des collections soviétiques ainsi que sur la diversité des formes patrimoniales, des monuments à l’urbanisme, en passant par le cinéma, la photographie, la peinture ou encore les drapeaux rouges.

Le colloque se clôturera le 14 octobre avec une journée d’excursion dans le Val-d’Oise proposant de découvrir de manière exceptionnelle le bas-relief du pavillon soviétique de l’exposition universelle de 1937 mis au jour par l’INRAP (Institut National de recherches archéologiques préventives) en 2004 à Baillet-en-France et exposé au Musée archéologique du Val-d’Oise à Guiry-en-Vexin.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les pages Programme et Communications, ou encore le dépliant de présentation.

Inscription

L’inscription au colloque et à ses différentes initiatives est obligatoire. Elle s’effectue avec le formulaire (disponible ici) à renvoyer par voie électronique (patrimoinesovietique2017@gmail.com) ou par voie postale à l’adresse suivante : IHS CGT Métaux – 94 rue Jean-Pierre Timbaud – 75011 Paris.